Changchun Ⅱ- Le chemin de fer de Changchun 
cctv.com 05-06-28 16:34 

Le chemin de fer de Changchun

Dans l’ancienne cité de Changchun, il y a une rue du nom de Yikuang. Les générations précédentes disaient que ce nom était d´origine russe, mais personne ne sait ce qu’il signifie. Une vieille maison, sise dans cette rue, a été léguée à notre époque par les Russes. Si vous passez devant cet édifice de style russe et que vous vous renseignez auprès des passants sur son histoire, ils vont diront qu´il s´agit de l’ancien club des Russes et de la gare de Kuanchengzi. Aujourd´hui, la gare n’existe plus, mais l’édifice est encore là, témoin historique de l’invasion de la Chine par la Russie tsariste.

Li Zhiting, historien et chercheur

Institut de la recherche historique, Académie des Sciences sociales de Jilin

De 1860 à 1900, la Russie a occupé, par la force et à deux reprises, de vastes étendues du territoire chinois situées au nord du fleuve Heilongjiang et à l’est du fleuve Oussouri, soit au total un million de km². La Russie tsariste voulait, par tous les moyens, annexer la partie Nord-Est de la Chine et en faire son territoire. A partir de mai 1898, elle a commencé à construire le chemin de fer du moyen orient, en l’étendant à la province chinoise du Heilongjiang dans le but de lier la partie nord-est de la Chine à la Russie.

En mai 1898, le chemin de fer russe s’étend à Changchun, dont la gare, la première du genre à Changchun, prend le nom de Kuanchenzi. Les chinois perdent alors progressivement leurs droits souverains.

Li Zhiting, historien et chercheur

Institut de la recherche historique, Académie des Sciences sociales de Jilin

Les Russes ont incorporé une région périphérique de la gare de 2 km2 à leur zone spéciale, où se trouvait une garnison russe et des offices administratifs, dont le personnel comprenait une partie des habitants locaux.

Le bureau de poste de la gare Kuanchengzi est encore là.

L’occupation de la partie nord-est de la Chine par les Russes a lésé les intérêts japonais en Chine, Mécontent de la politique continentale russe, le Japon a proclamé en 1904 la guerre contre la Russie. De 1904 à 1905, la Russie est battue par les Japonais.

Après la guerre russo-japonaise, la gare de Kuanchengzi devient le terminus du chemin de fer russe au moyen-Orient et Changchun, la ligne de démarcation des deux pays impérialistes et antagonistes. La Chine du nord-est est ainsi démembrée par le « traité de Portsmouth » signé entre le Japon et la Russie.

Li Zhiting, historien et chercheur

Institut de la recherche historique, Académie des Sciences sociales de Jilin

En vertu du traité, le nord de Changchun revient à la Mandchourie septentrionale, placée sous l’occupation de la Russie, et Changchun, ainsi que sa région sud, à la Mandchourie méridionale. Elles sont placées sous la juridiction des Japonais.

A propos de nous . Recevoir la chaîne . Nous contacter Xinhua . Le Quotidien du Peuple . CRI . China.org.cn
Copyright © 2005 China Central Television. , All rights reserved.