L´Inde veut renforcer ses liens avec le Japon 

Source: | 10-24-2008 11:36

Taille du texte: T+ | T-

Le premier ministre indien Manmohan Singh est à Tokyo dans le cadre de sa visite de trois jours au Japon. Il a participé jeudi à une conférence organisée par l'Association Japon-Inde et la Ligue pour l'amitié parlementaire Japon-Inde.

Durant la réunion, Manmohan Singh a déclaré que les relations entre l'Inde et le Japon étaient à leur plus haut niveau, grâce notamment à la contribution du Japon à l'aide pour le développement.

Manmohan Singh, Premier ministre indien

"Nous sommes reconnaissants au Japon pour sa contribution à l'aide au développement, notamment pour notre modernisation industrielle. Ces six dernières années, nous avons élargi et approfondi nos relations en un partenariat durable et productif."

Manmohan Singh a déclaré que la prochaine étape devra consister en l'accroissement des flux commerciaux, technologiques et financiers.

Il souhaite que les deux pays jouent un rôle-clé pour faire face aux questions internationales, notamment la récession actuelle, le terrorisme, les changements climatiques et la dégradation de l'environnement.

le premier ministre indien a aussi déclaré qu'il espérait renforcer la coopération dans le nucléaire avec le Japon, après la signature de l'accord avec les Etats-Unis au début du mois.

Certains au Japon se montrent critiques en avançant que cet accord sapait les efforts visant à endiguer la prolifération nucléaire.

Mercredi, le premier ministre japonais Taro Aso a fait savoir que son pays souhaitait que l'Inde respecte le moratoire international sur les essais atomiques.

Taro Aso, Premier ministre japonais

"Nous n'avons pas entamé de discussions sur la coopération entre le Japon et l'Inde dans le domaine de l'énergie nucléaire, mais le premier ministre Singh a mentionné et exprimé le désir d'une coopération future entre les deux pays dans le domaine nucléaire. En réponse, je dirais qu'il est important que l'Inde honore ses engagements et agissent en fonction, notamment dans la continuation du moratoire sur les essais nucléaires."

Taro Aso pourrait faire face à certaines pressions pour conclure un accord avec les milieux d'affaires japonais, qui veulent une part du marché indien de l'énergie nucléaire. L'Inde devrait investir près de 27 milliards de dollars américains dans le secteur dans les 15 prochaines années.

Fu Yake, CCTV


Rédacteur: Baiyun