Un maître bouddhiste condamne les émeutes à Lhassa

Source: | 04-12-2008 11:08

Taille du texte: T+ | T-

Un maître du tantrisme a condamné les moines ayant participé aux émeutes du 14 mars à Lhassa, précisant que leur comportement constituait une violation de la doctrine bouddhiste. Le directeur de la section tibétaine de l'Association des bouddhistes de Chine a, par ailleurs, ajouté avoir été choqué en apprenant les incidents du mois dernier. Soulignant que les Tibétains sont connus pour leur miséricorde, il espère que tous les moines vont apprendre à aimer leur patrie ainsi que leur religion, et auront toujours un comportement correct.

Losang Qoizha

Directeur exécutif

Section tibétaine de l'Association des bouddhistes de Chine

"Ils ont frappé, cassé, pillé, brûlé et tué! J'étais tellement triste quand j'ai appris ces incidents. Aucun pays du monde ne peut le permettre. Les écritures bouddhiques disent que les bouddhistes ne peuvent faire du mal à autrui. Les écritures demandent aussi aux bouddhistes de ne commettre aucun péché, de bien se comporter et de s'auto-discipliner. Un des grands enseignements du Bouddhisme est la compassion, ce qui implique le renoncement à toute idée de faire du mal à autrui. Toute violation est une erreur. Toute personne qui tue une autre est complètement dans l'erreur."


Rédacteur: Liu Xinyan