Des journalistes visitent la préfecture de Gannan, touchée par les émeutes 

Source: | 04-12-2008 11:00

Taille du texte: T+ | T-

Des journalistes chinois et étrangers ont été autorisés à conduire des interviews dans la préfecture tibétaine autonome de Gannan, au Gansu, lors d'une visite organisée par le bureau de l'information du Conseil des affaires d'Etat.

Plus de 20 reporters de seize médias différents ont participé à la visite de la préfecture de Gannan, au Gansu. Après avoir constaté que l'ordre social était revenu, ils ont déclaré que la situation était bien meilleure que ce qu'ils avaient imaginé.

Reporter

Ria Novosti

"Maqu est la région la plus reculée où nous avons enquêté, c'est l'endroit qui a souffert le plus des émeutes. Je me sens désolé pour les habitants. J'en ai interviewé plusieurs qui m'ont dit espérer des aides financières. J'espère aussi que tout pourra être reconstruit le plus tôt possible."

Les reporters étrangers ont cherché à mieux comprendre le bouddhisme tibétain dans la préfecture autonome. Beaucoup ont fait part de leur choc à propos des émeutes.

Reporter

Asahi Shimbun

"Les rues ne sont pas aussi en désordre que nous l'aurions imaginé. A travers mes entretiens, je me suis aperçu(e) que les habitants étaient calmes et confiants concernant la reconstruction des zones détruites."

Les enquêtes de journalistes sur le terrain avaient commencé mercredi et se sont poursuivies pendant deux jours.

Sun Xiaolong, CCTV


Rédacteur: Liu Xinyan